1000 idées pour la Corse

Discussions et organisation de projets pour la Corse

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 05-08-2013 12:17:45

Fabien
Member
Inscription : 30-07-2013
Messages : 109

La parole citoyenne

Un bel article de Jacques Mattei, ce matin sur son blog.

La parole citoyenne
Jacques Mattei
5 aout 2013
http://jacquesmattei.wordpress.com/2013 … citoyenne/

Dans les sociétés à la structure politique archaïque, comme c’est le cas pour la Corse, il y a quatre éléments de grippage du processus démocratique institutionnel :

1.      La fatalité de l’échec qui empêche le peuple de croire que le mieux est accessible et qui quand il rêve de changement se propulse sur des planètes inconnues passant ainsi à coté du monde du possible au profit d’un immobilisme utopique.

Cette fatalité, en Corse, plus que tout autre, elle touche nos révolutionnaires, ceux qui clament à qui veut les entendre qu’ils vont changer ou sauver notre monde mais qui sont en réalité englués dans des schémas calamiteusement classiques. Les autres, ceux que l’on qualifie de « Clan » n’essaye pas de changer, au contraire, il ne faut rien changer sous peine de prendre le risque de tout perdre.

2.      Le triple « C », (Copinage, Cooptation, Complaisance,) qui associé à la proximité donne d’emblée une valeur mercantile au bulletin de vote. La proximité qui se transforme ici, systématiquement, en promiscuité démocratique. Cette promiscuité est transversale dans la société Corse.

3.      L’élévation au statut de récompense, du service que doit rendre de manière privilégié l’élu à son fidèle électeur.

4.      La conséquence des trois premiers qui fait que l’électeur se comporte désormais comme un supporter de football, certains à la limite du hooliganisme, et qu’il soutient son champion à tout prix et peu importe son degré d’efficacité ou pire ses errements.

Hors ligne

#2 10-08-2013 12:32:59

1000IDCorse
Member
Inscription : 06-08-2013
Messages : 29

Re : La parole citoyenne

Idée n°115 : libérer la parole citoyenne
1000 idées pour la Corse, 9 août 2013.
http://1000ideespourlacorse.wordpress.c … citoyenne/

Il y a quelques jours, Jacques Mattei écrivait un excellent billet sur son blog. Je suis d’accord avec lui sur la plupart des points. Sur tous les points, même, si ce n’est sur celui concernant la parole citoyenne. Jacques la voit, bien qu’indispensable, comme un leurre et un acte collectif présomptueux. Je la crois quant à moi indispensable et souhaitable, mais sous certaines conditions que je vais exposer ici. Et j’espère que ces conditions éclaircies, Jacques, nous serons à peu près d’accord toi et moi.

Je pense que la parole citoyenne ne peut s’exprimer efficacement qu’à trois conditions, qui ne sont pas réunies aujourd’hui dans le monde en général et en Corse en particulier, mais qui pourraient l’être si nous faisons ce qu’il faut :

Hors ligne

Pied de page des forums