1000 idées pour la Corse

Discussions et organisation de projets pour la Corse

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 03-08-2013 14:34:30

Clairette
New member
Inscription : 31-07-2013
Messages : 2

Les morsures de l'âne

Je prends le risque pour cette première publication d'aborder le sujet de la Corse par un biais détourné, celui du cas de cet âne ayant mordu des touristes. En effet, j'ai comme une sorte de retenue depuis que je viens régulièrement en Corse, ai-je légitimité pour parler ? ne vais-je pas véhiculer des préjugés, des idées reçues...
Alors là, sur le coup de l'âne j'avoue être surprise par les réactions des uns et des autres. Qui sont ces uns et ces autres , d'où tire je mes sources ? Corse net infos, Corse matin, Alta frequenza...et tous les commentaires facebook afférents. Alors qu'est ce qui m'étonne ?
- la mobilisation des personnes est rapide, et efficace : créer une pétition, éditer un tee-shirt, faire du buzz sur le sujet
- le parti pris direct pour l'âne
- les propos qui consistent à dire que c'est bien fait pour ces touristes, contrebalancés néanmoins par des esprits éclairés (d'après moi), notamment un qui dit " l'invalidation du padduc donnerait elle autant de réaction ? "

Alors quoi, je ne suis pas si "en retenue", bien sûr, et mon analyse de base consiste à dire que derrière cette mobilisation, il y a l'éternelle question du tourisme, cf le dossier dans ce forum d'ailleurs, comme si les touristes de l'ère capitaliste étaient les nouveaux envahisseurs, comme les Phéniciens, les Carthaginois, les Gênois, puis les français ont pu l'être à un moment ou à un autre, affirmation hypothétique que je démontrerai bien sous un angle économique dans une autre rubrique.

Et vous ça vous inspire quoi ?

Hors ligne

#2 03-08-2013 17:52:00

Fabien
Member
Inscription : 30-07-2013
Messages : 109

Re : Les morsures de l'âne

Mais c'est une question tout à fait sérieuse, ça.

Effectivement, ça impressionne beaucoup de voir le succès de toutes les macagnes antitouristes. Du défouloir à l'élection du plus beau pumataghju, en passant par le compte twitter corse tourisme, qui recommande de ne pas venir...

A mon avis, on est toujours dans la même situation. L'immense majorité des Corses serait prête à admettre que le tourisme est une bonne chose pour la Corse, si parallèlement on admettait (ceux qui ont le pouvoir), qu'il y a des effets collatéraux qui ne sont pas qu'anecdotiques. Or, ce n'est pas le cas, et toute la population corse est sommée, le doigt sur la couture du pantalon, d'accepter le tourisme et tous ses inconvénients, quand on ne lui dit pas carrément qu'elle doit activement participer à l'accueil de ces touristes, même quand ça ne lui rapporte que des emmerdes (campagne "le tourisme est l'affaire de tous", par exemple), ou quand manifestement, la manière dont nous (ne) gérons (pas) cet tourisme finit par tout détruire.

Toute position équilibrée étant ainsi rendue impossible, il ne reste que les réaction extrêmes, et la dérision puisque dans les faits, la violence a quasiment disparu.

On a eu le même problème avec le tour de France. Alors qu'il y aurait eu des questions sérieuses à se poser, on nous a dit que si on se posait des questions, c'est qu'on avait un problème avec la vie. Alors on est devenus anti-tour pour de bon.

Je pense que s'il y avait en Corse une véritable réflexion sur le tourisme, impliquant vraiment tous ceux qui ont quelque chose à dire sur le sujet, et soutenue au plus haut niveau, les choses changeraient. Dans l'état actuel des choses, une invasion touristique estivale qui ne rapporte qu'à quelques-uns, et dont la seule perspective est de s'aggraver d'année en années, ça finit par énerver et rendre moins pondéré.

Hors ligne

Pied de page des forums