1000 idées pour la Corse

Discussions et organisation de projets pour la Corse

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 30-11-2014 14:02:44

Fabien
Member
Inscription : 30-07-2013
Messages : 109

Convergence NBIC et transhumanisme

S’il n’y avait pas la science, malheureux cloportes suintants d’ingratitude aveugle et d’ignorance crasse, s’il n’y avait pas la Science, combien d’entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ? (Pierre Desproges)

Ca, c'était la science à la papa. La convergence NBIC, ici l'Informatique et les Biotechnologies, nous promet désormais de pouvoir espérer profiter de notre cancer à vie.

Dr. Laurent Alexandre: «Le cancer sera une maladie chronique maîtrisée en 2030»
http://www.20minutes.fr/sante/1466323-2 … risee-2030

Dans les années à venir, il faudra sûrement intégrer un module «Big Data» à la formation des étudiants en médecine. En cancérologie, ce serait même indispensable selon Laurent Alexandre, chirurgien urologue, fondateur de Doctissimo et DNAVision, une société de séquençage ADN. La puissance informatique pourrait permettre à la médecine de maîtriser le cancer à l'horizon 2030. Une idée qu'il développe dans son dernier livre, La défaite du cancer, paru aux éditions JC Lattès.

Hors ligne

#2 16-12-2014 23:03:50

1000IDCorse
Member
Inscription : 06-08-2013
Messages : 29

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

Transhumanisme : vers l’obsolescence de l’homme?

http://www.causeur.fr/transhumanisme-ro … 0652.html#

Hors ligne

#3 17-12-2014 15:20:21

Admin
Administrateur
Inscription : 30-07-2013
Messages : 1 036

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

Nanotechnologies : ces redoutables particules toxiques qui envahissent notre quotidien
Bastamag, 17 décembre 2014
http://www.bastamag.net/Nanotechnologie … edoutables

Invisibles à l’œil nu, les nanoparticules envahissent le quotidien, depuis nos vêtements jusqu’à nos assiettes, sans aucun étiquetage ni traçabilité. Malgré les nombreuses études attestant de leur toxicité, les gouvernements refusent d’appliquer le principe de précaution et investissent des milliards d’euros en recherche et développement dans les nanotechnologies. Comment repérer et se protéger de ces nouvelles molécules high-tech ? Entretien avec le journaliste Roger Lenglet, qui décrypte dans son ouvrage Nanotoxiques les dessous de cette menace pour la santé publique.


Suivez-moi sur Twitter : https://twitter.com/Fabiensapiens
Le compte de 1000 idées pour la Corse  : https://twitter.com/1000idcorse
Le blog 1000 idées pour la Corse : https://1000ideespourlacorse.wordpress.com/

Hors ligne

#4 21-12-2014 11:03:11

Admin
Administrateur
Inscription : 30-07-2013
Messages : 1 036

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

A rapprocher la de réflexion de Jean-Michel Truong dans l'excellent "Le Successeur de pierre". En très court : la vie biologique n'est pas adaptée aux conditions de l'espace. Si nous devons coloniser l'espace sérieusement, ce sera avant tout avec des robots, qui nous auront dépassés, avec leur intelligence basée sur le silicium, et non le carbone : le successeur de "pierre".

The Dominant Life Form in the Cosmos Is Probably Superintelligent Robots
http://motherboard.vice.com/read/the-do … ent-robots


Suivez-moi sur Twitter : https://twitter.com/Fabiensapiens
Le compte de 1000 idées pour la Corse  : https://twitter.com/1000idcorse
Le blog 1000 idées pour la Corse : https://1000ideespourlacorse.wordpress.com/

Hors ligne

#5 23-12-2014 13:34:56

Fabien
Member
Inscription : 30-07-2013
Messages : 109

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

Ray Kurzweil on Artificial Intelligence: Don't Listen to Stephen Hawking and Elon Musk

http://bostinno.streetwise.co/2014/12/2 … ligence-2/

There’s a rift emerging among the members of the tech super-geniuses club. It’s not about matters of human intelligence, though. Physicist Stephen Hawking and Tesla/SpaceX founder Elon Musk have both recently warned that our sci-fi nightmares about artificial intelligence could actually come true in our lifetimes.

Here’s what Musk, for instance, said during a recent stop at MIT:

    I think we should be very careful about artificial intelligence. Our biggest existential threat is probably that ... There should be some regulatory oversight at the national and international level, just to make sure that we don’t do something very foolish. With artificial intelligence we are summoning the demon. In all those stories where there’s the guy with the pentagram and the holy water, it’s like, he’s sure he can control the demon. Didn’t work out.

It’s probably no surprise that Ray Kurzweil, the prolific inventor, MIT-trained artificial intelligence pioneer and author of several books on AI, sees computer intelligence as something pretty far short of demon-summoning.

Hors ligne

#6 24-12-2014 19:30:51

1000IDCorse
Member
Inscription : 06-08-2013
Messages : 29

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

Laurent Alexandre, pape français de la vie éternelle, confond toujours longévité et espérance de vie dans une tribune confuse et idéologiquement douteuse.

L'espérance de vie a augmenté de 6 ans : elle pourrait atteindre 110 ans en 2035
http://leplus.nouvelobs.com/contributio … -2035.html

On peut raisonnablement penser que cette augmentation de notre espérance de vie va se poursuivre au rythme actuel durant deux-trois décennies. Néanmoins, nous serons un jour confrontés à une barrière génétique très forte, correspondant à l’espérance de vie de Jeanne Calment, décédée à 122 ans. Personne n’a jamais dépassé cet âge !

Le dépassement de cette barrière ne sera pas envisageable sans modifications biologiques un peu lourdes : le développement des thérapies géniques, des cellules souches, des nano-médecines… Nous ne sommes ici plus dans cadre de la médecine traditionnelle, qui sera totalement dépassée, mais de médecines beaucoup plus transgressives et "2.0". Casser cette barrière suppose une évolution structurelle, notamment génétique, pas envisageable avant 2030.

Si l’on reste dans le paradigme médical actuel, la croissance va finir par s’arrêter dans quelques décennies. Se poseront donc des questions plus philosophiques et politiques que médicales : jusqu’où la société civile sera-t-elle prête à suivre les positions de Google sur la mort et l’espérance de vie ?


Du même Laurent Alexandre
José Bové, ultra-bioconservateur
http://libertesinternets.wordpress.com/ … x-experts/

José Bové, ultra-bioconservateur

[ Laurent Alexandre (chirurgien urologue, président de DNAVision) – LE MONDE Technologies – 13/10/2014]

La manipulation technologique de l’homme a déjà bien commencé. Une Suédoise de 36 ans née sans utérus a accouché, en septembre 2014, d’un petit garçon. Elle a bénéficié d’un greffe de l’utérus d’une amie de 61 ans, ménopausée depuis plusieurs années. Le Parlement britannique s’apprête à autoriser les bébés ayant trois parents génétiques (deux mères et un père), pour combattre les maladies liées à certaines anomalies cellulaires.

En mai 2014, l’administration américaine a autorisé les implantations de bras bioniques directement branchés sur les nerfs des amputés. Le 18 décembre 2013, le cœur artificiel électronique autonome « Carmat » était implanté sur un patient en insuffisance cardiaque terminale : le premier homme-cyborg était applaudi par la société française.

En septembre 2013, l’équipe du professeur José-Alain Sahel implantait une rétine artificielle, « Pixium Vision », à une patiente aveugle qui a recouvré ainsi une vision partielle. En 2005, Isabelle Dinoire bénéficiait de la première greffe de visage.

MOINS VIEILLIR, MOINS SOUFFRIR, MOINS MOURIR

Les innovations technologiques issues des nanotechnologies, biotechnologies, de l’informatique et des sciences cognitives (NBIC) se succèdent de plus en plus vite. Elles sont de plus en plus spectaculaires et transgressives mais la société les accepte avec une facilité croissante : l’humanité est lancée sur un toboggan transgressif. Nous devenons, sans en être conscients, des transhumains, c’est-à-dire des hommes et des femmes technologiquement modifiés.

D’ici 2030, des chocs biotechnologiques encore plus spectaculaires vont secouer la société : régénération des organes par les cellules souches, thérapies géniques, implants cérébraux, techniques antivieillissement, design génétique de bébé à la carte, fabrication d’ovules à partir de cellules de peau…

La plupart d’entre nous accepteront cette biorévolution pour moins vieillir, moins souffrir et moins mourir ! Plutôt transhumains que morts devient notre devise. Le transhumanisme, idéologie démiurgique issue de la Silicon Valley, qui entend lutter contre le vieillissement et la mort grâce aux NBIC, a le vent en poupe.

BIOCONSERVATEURS ET TRANSHUMANISTES

Est-ce à dire qu’il n’y aura pas d’opposition politique au progrès médical ? En fait, l’échiquier politique se reconfigure selon un axe nouveau. Le clivage gauche-droite semble dépassé au XXIe siècle. Demain, l’opposition entre bioconservateurs et transhumanistes pourrait structurer l’espace biopolitique.

Dans ce nouvel axe, des rapprochements inattendus apparaissent. Ainsi, José Bové était jusqu’à présent un militant d’extrême gauche. Dans le nouvel ordre biopolitique, il se retrouve, avec les catholiques intégristes, parmi les ultra-bioconservateurs. Il est résolument contre la fécondation in vitro (FIV) pour les couples hétérosexuels stériles ou homosexuels et il s’oppose aux thérapies géniques pour le traitement des maladies génétiques.

Il a déclaré, le 1er mai 2014, sur la chaîne catholique KTO : « Je crois que tout ce qui est manipulation sur le vivant, qu’il soit végétal, animal et encore plus humain, doit être combattu. »
José Bové est donc plus conservateur que Ludovine de La Rochère, la présidente de La Manif pour tous, favorable à ces technologies. Alain Madelin et Jean-Luc Mélenchon partagent, quant à eux, un fervent optimisme technologique. Les NBIC vont-elles faire imploser les partis politiques ?

Dernière modification par 1000IDCorse (24-12-2014 20:27:46)

Hors ligne

#7 26-12-2014 19:53:14

Fabien
Member
Inscription : 30-07-2013
Messages : 109

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

Le transhumanisme comme régression
http://www.famillechretienne.fr/societe … ion-156251

Le transhumanisme se donne pour un au-delà de l’humain. À bien y regarder, on reconnaît toute la part d’en deçà qui se dissimule derrière ce prétendu au-delà. L’imaginaire transhumaniste, c’est la technique la plus sophistiquée mise au service d’une régression. C’est le couplage monstrueux de la surpuissance et de l’infantilisme, la figure hideuse de l’immature surarmé. C’est la promesse que grâce à la technique, nous n’aurons plus à devenir adultes. Pour élaborer cette technique, hommes et femmes ont dû se soumettre à une dure discipline rationnelle, respecter le principe de réalité. Mais encore un effort, humains, pour être libérés : bientôt la technique vous permettra de congédier la réalité pour ne plus connaître que le principe de plaisir. L’imaginaire transhumaniste, c’est Pinocchio à l’envers.

Hors ligne

#8 26-12-2014 20:06:55

Fabien
Member
Inscription : 30-07-2013
Messages : 109

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

Intelligence artificielle, transhumanisme : la technique ne doit pas remplacer la médecine
http://leplus.nouvelobs.com/contributio … ecine.html

Qu’est-ce qui fait que dans notre société, on favorise l’évaluation généralisée et tout ce qui conduit à exclure le récit, le champ narratif, la parole, tout ce par quoi se constitue la subjectivité ? Où s’enracine cette fascination pour la rationalité instrumentale ?

Ne faisons-nous pas de la science une nouvelle religion, avec ses grands prêtres, les chercheurs, son espérance (l’immortalité ?), sa rationalité propre (le réel se résume à ce qui est quantifiable, évaluable, prévisible) ?

Combien faut-il haïr le corps, pour vouloir à ce point le transformer, et ce monde, pour vouloir à ce point en échapper, et ce temps, pour vouloir à ce point le dominer, le contraindre, en réduire l’épaisseur, la durée, la lenteur !

Souvenons-nous de la remarque d’Hannah Arendt : "Tout est possible" est la formule-clé de tous les totalitarismes.

Hors ligne

#9 29-12-2014 20:08:42

Admin
Administrateur
Inscription : 30-07-2013
Messages : 1 036

Re : Convergence NBIC et transhumanisme


Suivez-moi sur Twitter : https://twitter.com/Fabiensapiens
Le compte de 1000 idées pour la Corse  : https://twitter.com/1000idcorse
Le blog 1000 idées pour la Corse : https://1000ideespourlacorse.wordpress.com/

Hors ligne

#10 31-12-2014 16:32:05

1000IDCorse
Member
Inscription : 06-08-2013
Messages : 29

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

Scientists ‘edit’ DNA to correct adult genes and cure diseases
http://www.independent.co.uk/news/scien … 73555.html



A genetic disease has been cured in living, adult animals for the first time using a revolutionary genome-editing technique that can make the smallest changes to the vast database of the DNA molecule with pinpoint accuracy.

Scientists have used the genome-editing technology to cure adult laboratory mice of an inherited liver disease by correcting a single “letter” of the genetic alphabet which had been mutated in a vital gene involved in liver metabolism.

A similar mutation in the same gene causes the equivalent inherited liver disease in humans – and the successful repair of the genetic defect in laboratory mice raises hopes that the first clinical trials on patients could begin within a few years, scientists said.

Hors ligne

#11 04-01-2015 21:41:50

1000IDCorse
Member
Inscription : 06-08-2013
Messages : 29

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

Le “deep learning” pour tous ?
http://www.internetactu.net/2014/10/02/ … pour-tous/

Reste à savoir jusqu’où va ce “deep learning”. Est-ce enfin l’avènement de l’intelligence artificielle “forte” susceptible de concurrencer l’esprit humain ? Pour une petite piqûre de sobriété, rien de mieux que retourner à l’article de Marcus dans le New Yorker. Et celui-ci de nous rappeler que si la technique du deep learning a obtenu des performances de 70 % supérieures à celles recourant à d’autres méthodes, les ordinateurs n’ont quand même reconnu qu’un sixième de leurs cibles en moyenne. C’est fou comme on leur fait dire ce qu’on veut, aux chiffres.
Le deep learning permettra-t-il par exemple à une machine de comprendre une histoire ? Marcus en a discuté avec Peter Norvig, qui dirige les recherches chez Google et qui est devenu un enthousiaste du deep learning : “Le groupe de Norvig travaille actuellement avec Hinton, et Norvig est évidemment très intéressé de voir ce que va apporter Hinton. Mais même Norvig ne voit pas comment on pourrait construire une machine susceptible de comprendre des histoires en utilisant uniquement le deep learning.”

L’article de Marcus date de 2012. Il serait intéressant de savoir ce que Norvig pense aujourd’hui !

Hors ligne

#12 08-01-2015 09:31:17

Fabien
Member
Inscription : 30-07-2013
Messages : 109

Re : Convergence NBIC et transhumanisme

Rapport du CREDOC
N° 313
OCTOBRE 2014

LES TECHNOSCIENCES : AMÉLIORATION OU PERVERSION DE L’HUMANITÉ ?
http://www.credoc.fr/pdf/Rapp/R313.pdf

Hors ligne

Pied de page des forums